12 Juin
2014

MIA, dangers technologiques du contrôle de masse

Quand il s’agit de prendre sur la mise en place et de traiter des sujets politiquement sensibles, M.I.A n’a jamais été du genre à tenir sa langue. Après tout elle a été propulsée en 2007 par Paper Planes, une chanson sur la cupidité, les armes et l’immigration, rythmée par le tir d’arme à feu et de rechargement couplée au ding d’ouverture d’un caisse enregistreuse.

Pour son dernier morceau mis en image, Double Bubble Trouble, MIA plonge la tête la première dans le monde des armes fabriquées avec des imprimantes 3D, des drones et se réfère avidement au livre 1984, transformant le Yes we can en Yes we scan.

 

 

La vidéo commence avec le déplacement inoffensif du chariot d’une imprimante 3D accompagnée par une voix-off avec la plus pur intonation stéréotypée du présentateur TV. « Et si vous pouviez faire des armes de ce genre dans votre propre maison? Cela ressemble à la science-fiction, mais pour certains, ce n’est pas si farfelue ».

On retrouve également dispatché au sein du clip un poster du guide de survie anti-drone ou des masques permettant de bluffer les algorithmes de reconnaissance faciale (pour info, l’algo Deep Face de Facebook a une acuité similaire à celle d’un humain, environ 97%… à la différence prêt qu’il peut scanner une foule en un clin d’oeil)

Mais dans un monde post-WikiLeaks et post-Édouard Snowden, les whistleblowers donne l’alerte mais personne ne semble vraiment préoccupé par le bruit des sirèneq. A l’heure où les maisons imprimées en 3D sont réalité et où les drones commencent à livrer du Coca-Cola aux travailleurs assoifés des building en construction de Singapour, les thèmes abordés par MIA ne semblent plus tout à fait aussi bizarre.

&nbsp

Si 1984 est ici et aujourd’hui, de qui ou quoi devrions nous fait peur?

m-i-a-double-bubble-trubble-video 1984

 

2 Avr
2014

Timelapse marin, éloge de la lenteur

daniel ctoupin corail

On s’était déjà émerveillés sur un timelapse d’étoiles de mer, alors replongeons au fond des océans pour des images en mouvement.

Daniel Stoupin est doctorant en biologie marine et nous partage son univers à travers Slow Life, une incroyable vidéo en forme d’éloge au corail, éponges et autres bestioles peuplant les récifs.

Pour réaliser ce joyau aquatique, Stoupin a pris plus de 150 000 photographies assemblé en timelapse. En voyant les images ont se demande presque si c’est de l’image de synthèse tellement les couleurs semblent trippées. Or, que ni ni, ces couleurs chatoyantes résultent d’un éclairage particulier faisant ressortir la fluorescence naturelle de ces organismes qui s’en servent pour se camoufler et pour communiquer au sein de monde normalement azur monochrome. En général ces couleurs ne ressortent pas en vidéo car elles sont masquées par notre lumière visible, à large spectre de nous autres terrestres lourdauds.

Voir d’autres stopmotions

30 Mar
2014

Tokyo reverse

Tokyo inverse est un film de neuf heures! Film ou plutôt expérience visuelle.  Son concepteur et personnage central, Ludovic Zuili, déambule à travers les rues de Tokyo en marchant à reculons. Le film étant projeté à l’envers on a donc l’impression qu’il avance et que tous les passants marchent à l’envers. Un rythme proche de la contemplation faisant tomber la frénésie fourmiesque de la mégapole japonaise au niveau d’une sereine quiétude.

TOKYO REVERSE – EXTRACTS #01 from Simon Bouisson on Vimeo.

Ce concept de slow TV est en pleine expansion, les norvégiens y seraient accros pour occuper l’atemporalité de leurs longs journées nocturnes hivernales. La diffusion d’un programme au format aussi atypique est un paris risqué pour une chaine de télévision et c’est France 4 qui s’y colle, affirmant ainsi sa volonté d’être un laboratoire télévisuel afin d’inventer la télévision de demain (qui ne s’adapte pas est vouée à mourir). Beaucoup de commentaires raillent déjà l’expérience au prétexte de payer une redevance. Personnellement, ça me choque beaucoup moins que de voir Michel Drucker squatter depuis ma naissance.

En parallèle de la diffusion, un live musical est programmé à la Belleviloise et une expérience nommée Second écran propose du contenu supplémentaire et interactif ainsi qu’à faire interagir les téléspectateurs esseulés devant leur télévision

 

 

Edit: gros flop d’audience mais succès sur les réseaux sociaux, vivement que l’audimat soit mesurée par un hashtag?

2 Mar
2014

Zack King, génie du Vine

Zack King est un sacré énergumène qui était entré des les annales il y a deux ans (poke Nadine Morano), en combinant StarWars avec des chattons. Magicien de la vidéo, il ne se contente pas de nous émerveiller et partage également ses trucs et astuces sur son site FinalCutKing.

Il y a des cocos créatifs qui ont le don de s’approprier certaines plateformes et Zack en fait partie. Je ne voyais pas vraiment l’intérêt de Vine, qui permet de poster des vidéos de 6 secondes maximum, jusqu’à ce que je tombe sur son profil par l’intermédiaire de Tracks.

Parce que l‘idée est bien souvent plus intéressante que l’esthétisme.

En l’espace de 6 mois, déjà plus de 130 vidéos!

La suite par ici

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious