Articles Taggés ‘Australie’

16 Sep
2005

Dernier saut… Australie j’arrive

Le vol dure une petite dizaine d’heures, le temps de faire une moitié de nuit et de regarder un film H2G2 : Guide du voyage intergalactique (agréablement surpris car ce film est tiré d’un bouquin de Douglas Adams que j’avais lu il y a quelques années sur les conseils du Sir Multon).

 

 

 

 

Le soleil se lève à l’horizon à notre arrivée sur Brisbane, les nuages se lèvent à notre arrivée mais il souffle un vent digne du mistral méditerranéen. Après quelques rebonds sur le tarmac l’avion se pose et le vacarme des turbines s’estompe.

 

 

 

L’aéroport est cette fois-ci à taille humaine, même si l’attente pour le passage de la douane semble interminable. Une heure et demie plus tard nous foulons enfin le sol australien.

 

Mon chef, répondant au surnom de Dany nous attend avec sa voiture de loc’. Nous sommes dans l’hémisphère sud, et il ni a pas que l’eau des toilettes qui coule à l’envers. Prendre les ronds-points à « contre-sens» est toujours aussi déroutant. Cent kilomètres d’autoroute le long de la Gold Coast (nommée Pacific Highway) nous séparent de Surfer Paradise. J’arrivais avec mes préjugés pensant que l’Australie étaient plate comme la terre à l’époque du moyen-âge. Je suis bien surpris de me rendre compte que le relief est assez prononcé, mais les eucalyptus sont bien là!

 

Surfer Paradise se dessine à l’horizon, mais ce n’est pas du tout l’image que je me fais du paradis. Ici les arbres s’élèvent comme des flèches de bétons culminant jusqu’à 70 étages et sans réelle recherche architecturale. Dany nous largue à l’auberge de jeunesse « Surf & Sun BackPackers » avant de retourner à son hôtel. Les deux heures nous séparant du repas sont partagés entre le déballage des affaires, visite des lieux et sieste.

 

Le premier repas dans une brasserie irlandaise est assez agréable. Ca change des repas en avion, avec les aliments compartimentés dans leurs étuis, des couverts en plastiques et des coudes pliés. Une fois le repas fini nous décidons d’aller visiter un peu l’arrière pays… sans carte, avec un sens de l’orientation très approximatif et sans réel but. Hors-mis un arrêt dans un petit parc à Coolangata où se tient un mariage de l’autre coté de la baie pointent les buildings de Surfer Paradise. Cette balade est assez soporifique et je continue mon sommeil fractionné comme un bébé bercé à l’arrière de la voiture.

 

Nous prenons le repas du soir dans un restaurant indien, l’appétit n’ai pas là, mon horloge biologique me dis que c’est l’heure du repas du soir.

 

De retour à l’auberge de jeunesse, nous découvrons nos trois camarades de chambre : deux filles et un garçon venant de Taiwan. Un brin de causette et Morphée me tend déjà les bras.

15 Sep
2005

Transit

Transit en Asie du Sud, a proximite de l’equateur, avec ma collegue Melusine. Ca me fait l’impression d’etre un grand voyageur, car l’annee derniere j’etais deja dans cet aeroport de Singapore. Cette fois-ci l’attente sera plus supportable: seulement 4h au lieu de 12hApres un agreable voyage sur le vol Paris-Singapore, idealement place au premier rang avec 2 metres pour allomger les jambes, et une hotesse de l’air totalement devoue. Elle nous a raconte des blagues, donne le petit package habituellement reserve a la classe business. Il est 13h chez vous, et 19h ici mais je n’ai pas du tout l’impression d’etre decale.

L’aeroport n’a pas change. L’internet est toujours gratuit. Tres larges couloirs, moquette bien epaisse amortissant les pas et les bruits, une proprete exemplaire. Avec des « hommes de menage » dans les starting block prets a jaillir comme des ramasseurs de balles au moindre papier qui serait ammene a toucher le sol. A cote de ca roicy ressemble a un vrai taudis!!! (Mado j’ai passe le bonjour a CDG de ta part)

J’ai profite d’un petit espace ouvert vers l’exterieur. L’atmosphere est tres chaude et totalement saturee en humidite. Un petit coup de froid-chaud-froid avec toutes ces differences de temperatures et c’est deja le rhume qui s’installe… a moins que ce soit la grippe aviaire!

Allez zou, je vais faire un tour dans cet enorme centre commercial aéroport pour me degoudir les pattes. Encore 11h de vol et nous voila a Brisbane Autralia 😉

PS: vous m’excuserez pour les accents mais j’ai pas trouve la touche…

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious