Articles Taggés ‘Coup de gueule’

12 Sep
2012

iPhone 5, une journée redoutée

Suspens insoutenable aujourd’hui, a quoi va ressembler l’iPhone 5? Comme d’habitude le flot de rumeurs ne cesse de s’amplifier depuis plusieurs mois, s’intensifiant à mesure que le jour de la grande messe approche (dénommée keynote dans le jargon de la secte). Ce torrent de fausses informations et autres fonctionnalités rêvées des Apple fanboys constitue la base de la stratégie marketing et ça fonctionne! L’économie réalisée grâce au buzz représenterait 650 millions de dollars qui ne seront pas « inutilement » dépensés dans la pub puisque tout le web en parle (source). Les publicitaires doivent se mordre les doigts bouffer les couilles devant cette manne évaporée, les actionnaires d’Apple quant à eux se frottent les bourses.

Cette stratégie basée sur le silence transforme l’internaute qui a du temps à perdre en enquêteur, le web devient un irrésistible accélérateur de toutes ces rumeurs alors qu’au final les seules personnes qui pourraient parler sont tenues au secret.  Une jolie orchestration visant à créer la symphonie d’un suspens insoutenable.  La véritable innovation ne réside pas dans les produits mais dans la manière de faire leurs publicités, exit la classique réclame sous forme de campagnes d’affichage et autres spots télévisés. A titre d’exemple, aux USA, 42.5% des films sortis au box-office en 2012 font apparaitre un objet de la marque à la pomme (source) . En attendant, ça alimente de l’écran avec du vent, quelques 7 milliards de pages web mentionnent ce produit, tout est bon pour générer du trafic, du clic, du revenu publicitaire. Samsung voulait développer un iPhone-killer avec un budget comm’ à l’échelle de ses ambitions, 650 millions de dollars, exactement la somme économisée par Apple! Couplé à une amende de presque 1 milliards de dollars pour violation de brevets, la concurrence n’a pas le droit d’empiéter sur cette chasse gardée (source).

A la limite, on peut se foutre des 650 millions de dollars car le plus saisissant est qu’un iPhone chasse un iPhone. Ce capitalisme outrancier produit l’obsolescence programmée de ses propres marchandises (documentaire). Un objet  doit être le plus rapidement jeté et surtout sans qu’il soit possible de le réparer. Ce terrible gâchis est le prix à payer pour maintenir une croissance suffisante, certe, c’est moche mais ce n’est pas le pire. Ce que je trouve le plus malsain est de vouloir absolument jouer avec nos désirs. Et ça, pas touche! Pas question d’avoir du désir pour un objet! Bien que passionné de nouvelles technos, je commence à être écoeuré. Ce ne sont pas les produits qui m’attirent mais la répercussion de leurs usages dans la société!

En attendant, aujourd’hui, restez débranchés.

Alerte bison futé, une transhumance de moutons en furie est attendue dans le cours de la journée…

14 Oct
2011

De la naissance de bébé X…

A croire que qui veut se proclamer artiste suffit de le dire pour le devenir. Nous avons longtemps pensé que l’art existait par des œuvres qui parfois reproduisaient la vie. Il fallait de l’inspiration, de la concentration, du travail, de l’esprit et du cœur, du talent ou du génie. Puis, on a découvert que toute production d’un artiste, y compris ses matières fécales, doit être considéré comme une œuvre (peut-être pour message ironique aux collectionneurs accourant pour acheter de la merde?) . L’américaine Marni Kotak a trouvé mieux. Après avoir reconstitué la perte de sa virginité dans une Plymouth bleue et les funérailles de son grand-père, elle vient de franchir un nouveau palier dans la stupidité.

Puisqu’elle est une artiste, sa vie elle même est une œuvre d’art. C’est donc en public, dans une galerie de Brooklyn, qu’elle accouchera de son premier enfant et d’une oeuvre intitulée La naissance de bébé X (The birth of baby X). On n’entend d’ici les pompe-cornichons avant-gardistes qui se pâmeront devant tant d’audace. L’obsession maladive de la célébrité ne date pas d’hier, elle nourrit la télé-réalité avec ses bataillons de jeunes gens qui deviennent volontairement le combustible faisant tourner la machine spectaculaire. Des milliers de gens ne jouissent plus que du regard de leur semblables et exhibent sur internet la banalité de leurs existences. Que cette déplorable disposition entre dans les musées, je ne sais pas s’il faut en rire ou s’en affliger. Plus il y a d’artistes, moins il y a d’art? La réalité de Marni Kotak offre en prime un petit spectacle à la Trueman Show. Elle compte en effet exposer la vie de son enfant, de sa naissance à l’université. J’espère que qu’on aura également le spectacle de ses séances de psy. L’œuvre nommée baby X est sans doute sponsorisée par une entreprise de comm’. Repoussant sans cesse les limites, prenons les paris de sa future performance? Un avortement en public avec petits-fours et  champagne?

Je conçois pleinement que toute femme (couple) considère la naissance de son bébé comme son œuvre suprême, mais c’est dans l’intimité que cette force se crée…

9 Sep
2011

Nike Marty Mc Fly, les pompes de la gerbe?

Dans une scène du film Retour vers le futur 2, Marty Mc Fly est propulsé en 2015 et récupère une paire  de Nike. Bien qu’étant seulement  à trois années de ce voyage mythique dans le futur, les voitures volantes ne sont pas encore légion sur le bitume (ou dans les airs). Cependant, les fans de la saga sont en pleine ébullition depuis l’annonce de la mise en vente de ces fameuses baskets convoitées par Marty, disposant quand même du laçage automatique et de LEDs intégrées!

Le degré de rareté et de fanitude entrainent une convoitise propice à faire monter les prix et Nike l’a bien compris. Seules 1500 paires de chaussures sont mises en vente sur ebay , à raison de 150 par jours pendant 10 jours. Les enchères les plus basses sont à l’heure actuelle aux alentours de 5000$ tandis que les plus hautes plafonnent à 75.000$!

Lorsqu’on voit le tapage et le nombre de gens qui tueraient leur hamster pour cette paire de pompes, j’y trouve une certaine indécence pour des chaussures qui au final ont certainement été fabriquées par des enfants… Afin de s’acheter une bonne conscience et de ne pas trop culpabiliser les acheteurs fortunés, les profits de ces ventes seront reversés à la fondation de Michael J. Fox (Marty McFly) luttant contre la maladie de Parkinson dont l’acteur souffre depuis de nombreuses années. Retour vers le Futur (de merde)? NIKE leurs mères….

1 Sep
2011

Birdy Nam Nam – Goin’in’ (On touche le fond)

GOin’in‘, le nouveau clip de Birdy Nam Nam,  préfigure la sortie du nouvel album Defiant Order à sortir cette année qui est produit par Para One (et déjà ça fait peur). Lors de la découverte de ce groupe, j’avais été transporté par le concept du 100% platine lors d’un concert au Vauban en 2006 (lien), avant la sortie de leur premier album. Mais la technique ne fait pas tout. Qbert est par exemple impressionnant aux platines mais difficilement écoutable dans son salon. Les BNN avait un ingrédient magique, des Cui Cui magiques saupoudrant de poésie la puissance des basses.

Déjà déçu par le précédent album (lien), celui-ci va toucher le fond, à l’image du petit sous-marin de ce clip aussi pathétique que la musique… Franchement il y a pas besoin d’être quatre pour faire, Guetta à presque plus de mérite à réussite à produire faire de la merde des déjections sonores tout seul. Du coup, j’hésite entre me boucher le nez ou les oreilles (voir même les yeux pour le clip).

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious