Articles Taggés ‘Hommage’

13 Mar
2012

Documentaire Moebius, un RIP hommage

L’année dernière se tenait l’exposition “Moebius-transe-forme”, à la Fondation Cartier. Ce dessinateur m’ayant fait découvrir la science-fiction, c’est avec un profond regret que je n’ai pu admirer ses travaux en grand format pour une immersion dans ces mondes fantastiques. Depuis les origines mathématico-poétique de cet intriguant pseudo,

jusqu’à ces jours de postérité, il rejoint définitivement ses œuvres et restera à jamais un catalyseur de l’imaginaire,

En guise d’hommage, la BBC vient de mettre à disposition un documentaire sur ce sacré bonhomme.

22 Déc
2011

Les teufs du père Kim Jong (Sun Il Eun)

Les dictateurs sont souvent de grands fêtards, preuve en est Khadafi qui avait initié Berlusconnard aux soirées à thème Bunga bunga qui signifie « allons danser après diner ». Alors que la Corée du Nord pleure la perte du père de la patrie, ou plutôt le fils, vu qu’il avait succédé à son père Kim Jong Sung, grand-père de Kim-Jong Eun. Si vous souhaitez vous y retrouver, rien en vaut un arbre généalogique. Quelques vidéos commencent à filtrer à travers les frontière pour nous faire part de la démesure et de l’extrême degré de débauche des soirées en Corée du Nord, tellement prisées qu’il était impossible d’avoir un carton d’invitation, même quand on est président des USA!

Vous pourrez peut-être vous prendre pour des ambassadeurs pendant les fêtes avec vos boites de Ferrero mais rien ne pourra jamais vous procurer l’excitation d’une telle synchronisation. d’un peuple à l’unisson. Quand le peuple devient le prolongement d’un homme, cette négation du libre arbitre me laisse sans voix. Il avait beau être un grand fan de cinéma (lien), écrire des opéras, ma grande déception est la musique sonorisant ces chorégraphies… peut-être un moyen d’exporter son archéo-modèle politique à l’étranger? C’est beaucoup moins sexy qu’Hollywood. Adieu l’artiste et en guise d’hommage cette vidéo des meilleurs teufs!

20 Sep
2011

DJ Mehdi – Loukoums RIP

Alors que certains se remettent à peine de la disparition d’Amy Winehouse, d’autres pleurent un artiste dont la carrière n’était pas seulement derrière lui. DJ Mehdi avait su évoluer, s’adapter et devenir précurseur dans l’exploration de la matière sonore. Une disparition à la con dans un accident domestique qui laisse un grand vide derrière cet artiste abonné aux échecs commerciaux (pour notre plus grand plaisir il n’était jamais tombé dans une certaine forme de décadence guettant les artistes ayant fait leur trou). Rares sont les artistes ayant réussi à faire converger des courants musicaux apparemment opposés tout en respectant une certaine éthique personnelle.

La musique, il faut qu’elle ressemble à la vie qu’on mène et qu’elle soit sincère en cela. Quand j’apportais des éléments de musique électronique dans mes productions rap, j’avais l’impression de parler de mes rencontres, de ma ville, de mon quartier, plutôt que de copier ce qui se fait à Brooklyn.


En guise d’hommage posthume, son ami Busy P, fondateur du label Ed Banger vient de mettre à disposition une mixtape intitulée Loukoums, enregistrée en 2006 en guise d’hommage au producteur Dilla qui venait de passer les armes à gauche. La boucle est bouclée.

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious