Articles Taggés ‘Science-Fiction’

20 Jan
2015

Time trap

Un des meilleurs cour-métrage de SF vu ces dernières années

17 Oct
2012

Les larmes d’acier

 

Tears of Steel est un court-métrage de science-fiction qui a été financé par l’intermédiaire du crowdsourcing, notamment par de nombreux utilisateurs de Blender, un outil de création 3D open source. L’objectif était de tester et d’améliorer un pipeline complet, ouvert et libre, de création d’effets visuels.

Le film, ainsi que toutes les matières premières utilisées pour sa fabrication, ont été libérés sous licence Creative Commons Attribution 3.0. Visitez le site internet tearsofsteel.org si vous souhaitez en savoir plus sur la conception de ce film.

 Source

ShotOfTheWeek.com

27 Oct
2011

Rêves d’androides, ode à Blade Runner

A travers Android Dreams, Samuel Cockedey souhaitait rendre un hommage à Blader runner, un film mythique réalisé par Rydley Scott en 1982 et mis en musique par Vangelis. Tiré de la nouvelle, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, du maître Philip K.Dick, ce scénario n’a pas pris une ride. Afin de rester dans l’intemporalité de ce récit précurseur du cyberpunk écrit en 1968, figé l’instant est figé dans une série de photos montées en timelapse est une prodigieuse idée. Tokyo se prêtent particulièrement bien à la représentation d’une ville futuriste, compacte et ramassée, forêt d’immeubles au sein de laquelle s’entassent d’organiques Homo sapiens.

A regarder de préférence en HD, avec le son. Pour plus d’infos et d’explications, rendez-vous vers une interview du réalisateur

25 Mai
2010

Journée internationale de la serviette

Chaque jour est une « Journée-de-quelque-chose », et bien aujourd’hui, 25 mai, c’est la Journée de la serviette. Journée hommage au britannique Douglas Adams, auteur de la saga de science fiction humouristique Guide du voyageur galactique, une « trilogie en cinq tomes ».

 

Le héro de cette saga, Arthur Dent (Arthur Accroc) commence mal l’aventure. Sa maison est encerclée d’engins de chantier devant détruire sa demeure pour faire place à une autoroute. Un peu désabusé, n’ayant pas été prévenu de cette expropriation il sort de chez lui en robe de chambre avec une serviette de bain et demande des explications. Les ouvriers l’informent qu’un avis était déposé à la mairie depuis plusieurs années!

 

C’est à ce moment que débarquent les Vogons, des extraterrestres en charge de la destruction de la Terre.. Les humains protestent mais les Vogons mentionnent qu’elle se trouve sur le tracé d’une voie expresse hyperspatiale et qu’un avis de destruction a été déposé il y a plusieurs années sur alpha du Centaure. Arthur sera le seul terrien sauvé et il partira faire le tour de la galaxie en astrostop vêtu de sa robe de chambre et de sa serviette…

 

journée-international-de-la-serviette-towel-day-douglas-adams-dont-panic-pas-de-panique-2

 

Deux petites anecdotes sur ce livre. Le premier titre traduit en français était le Guide du routard intergalactique, mais le fameux guide du routard (terrestre) a fait pression pour que le nom soit changé. D’autre part, on apprend dans ce livre la réponse à la Grande Question sur la Vie, l’Univers et le Reste.

Source:

Téfal via FB

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious