Articles Taggés ‘Streetart’

19 juil
2012

Destruction creative – Vhils

Alexandre Farto aka Vhils est un artiste de rue portugais qui vit et travaille entre Londres et Lisbonne. Il plonge dès l’âge 10 ans dans le monde du graffiti, explore le collage et l’art du pochoir.
Vhils s’inspire de la dégradation urbaine, accentue et façonne la décrépitude des murs afin d’en faire sortir une certaine beauté. Pour réaliser cette tâche destructrice, exit les bombes bien que les explosifs sont d’usage tout comme les outils électriques, marteaux et autres burineuses. Surprenant!

« Commençant par utiliser de la javel pour corroder des sérigraphies, j’ai fini par utiliser des explosifs pour tailler des photos sur les murs. Qui sait où tout cela finira… » Vhils

Vhils – Deconstruction from Arrested Motion on Vimeo.

17 déc
2011

Love is hard as walls

Love is hard as walls est un court-métrage de Marvin Kren, réalisateur du films de zombies Rammbrock, Berlin undead!

Le streetart est par essence éphémère. Les œuvres d’exception étant rares, il est rageant de les voir recouvertes par des gribouillis. La plus belle mort reste certainement pour elles de finir avec le mur, plutôt que de se pétrifier dans un musée sur une toile. A ce propos, j’ai eu la tristesse d’apprendre que le mur d’une de mes photos vient de tomber… N’ayant jamais réussi à décrypter le nom de l’auteur (brestois?), contactez moi!

Bilalenki

13 sept
2011

Dancers Amongst Us

Aimant toutes les initiatives visant à sortir les arts des lieux dans lesquels ils sont bien souvent emprisonnés, Dancers Among Us s’inscrit dans ce type de projet photographique. Le photographe américain Jordan Matter a ainsi mis en scène le monde de la danse à travers les rues de New York. Lorsque les danseurs sont parmi nous, la rue se charge de surprises et d’émotions.

21 mar
2011

Akay et son robot à arcs-en-ciel

L’artiste suédois Akay a créé un robot peignant automatiquement des arcs en ciel peint avec des bombes de peintures.

Robo-Rainbow est l’un des instruments de destruction massive d’Akay de son projet Grafmobile, un projet aux solutions techniques compliquées pour créer de simples actes de vandalisme.

Un long bras métallique extensible dispose à son extrémité de six bombes de peinture. Sous l’action d’une télécommande de voiture radioguidé, il est conçu pour se déplacer selon un grand arc de cercle, actionné par perceuse relié à système de poulies, bricolé à partir de chaînes et de rouages de vélo​​! Le cerveau de l’opération est un circuit électronique Arduino, un projet d’électronique open-source qui me fait de l’oeil depuis un moment.


Sources

Akay

Wired

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious