Un dimanche dans l’hemisphere sud

19 Sep 2005 | Pas de Commentaire »

Fini le sommeil fragmenté imposé par les multiples changements d’avions, une bonne nuit de 12 heures et les batteries sont rechargées. Alors que Mélu dort encore je file à la superette chercher de quoi prendre un petit dej’. Le cuisine est bien remplie, le grille pain tourne à plein régime car les toast et la confiture sont compris dans de le prix du séjour. Je me retrouve à prendre mon petit dej’ avec mes 3 camarades de chambré Taïwanais, un couple d’égyptiens et un couple de japonais, qui connais le mot « château » et qui en sont fiers. Je leur répond une formule de politesse « itadaki maas » (signifiant bon appétit) relique de mon séjour sur le bateau japonais l’année dernière.

Les taïwanais s’affèrent à la préparation de leurs baguages car ils quittent l’auberge en fin de matinée (enfin c’est qui était prévu… vous comprendrez plus tard)

Notre « chauffeur », Dany, vient nous chercher à 11h pour excursion dans un parc national situé dans l’arrière pays. Après une heure de route nous nous retrouvons sur le sommet d’un ancien cratère recouvert d’une végétation luxuriante. L’appétit commence déjà à se faire sentir et nous profitons d’un petit resto posé au milieu de nulle part : siège en osier, essence de plantes, chants des perroquets…

C’est peut-être pas le « paradis du surfeur » mais cela ressemble plus à l’image du paradis dont je rêve. A voir tant de kilomètres de sentiers, dénivelé, de forêt et de cascades je regrette de ne pas avoir un VTT sous la main.

En quittant ce petit havre de paix, nous manquons d’écraser un perroquet… je sais pas si ça m’arrivera une autre fois dans ma vie !

A 17h nous sommes de retour à l’auberge de jeunesse où je ne peux résister à l’envie de piquer un petit roupillon. Nous sommes attendus à 19h à l’hôtel où se tient le congrès pour un « Welcome BBQ ». Pendant ces 45 minutes de marche le long de la plage, une splendide lune rousse se lève à toute vitesse au-delà de l’horizon de l’océan pacifique…

Tous les protagonistes de la conférence sont au rendez-vous. J’arrive enfin à mettre des têtes sur les gens dont je lis les publication depuis 2 ans… pour la plupart je ne leur aurait vraiment pas donné cette tête !

M’étant bien « gavé » au barbecue, le retour à l’auberge de jeunesse facilite la digestion. Nous découvrons alors nos 3 nouveaux partenaires de chambré : 2 filles et 1 garçon de nationalité allemande.

Vers 21h30 le sommeil commence à m’appeler. Je suis dans mon pyjama quand quelqu’un frappe à la porte… C’est Oliver, le taïwanais que j’ai rencontré la veille. Finalement il a décidé de passer une nuit de plus ici avec ses 2 femmes. Sa venue n’était pas seulement consacrée à venir me souhaiter bonne nuit. Il est venu me demander un petit service… il doit aller en boite ce soir mais ne possède pas de chaussures « réglementaires ». Je lui prête donc mes chaussures en espérant qu’il ne pu pas trop des pieds…

Les commentaires, c'est bon! Nourris moi...

Follow Me!

Follow Me! Follow Me! Follow Me! Follow Me!

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious