Articles Taggés ‘Birdy Nam Nam’

1 Sep
2011

Birdy Nam Nam – Goin’in’ (On touche le fond)

GOin’in‘, le nouveau clip de Birdy Nam Nam,  préfigure la sortie du nouvel album Defiant Order à sortir cette année qui est produit par Para One (et déjà ça fait peur). Lors de la découverte de ce groupe, j’avais été transporté par le concept du 100% platine lors d’un concert au Vauban en 2006 (lien), avant la sortie de leur premier album. Mais la technique ne fait pas tout. Qbert est par exemple impressionnant aux platines mais difficilement écoutable dans son salon. Les BNN avait un ingrédient magique, des Cui Cui magiques saupoudrant de poésie la puissance des basses.

Déjà déçu par le précédent album (lien), celui-ci va toucher le fond, à l’image du petit sous-marin de ce clip aussi pathétique que la musique… Franchement il y a pas besoin d’être quatre pour faire, Guetta à presque plus de mérite à réussite à produire faire de la merde des déjections sonores tout seul. Du coup, j’hésite entre me boucher le nez ou les oreilles (voir même les yeux pour le clip).

10 Fév
2009

Birdy Nam Nam, bootleg moustachu

Apparemment 2009 sera l’année des BNN, qu’on le veuille ou non… La moustache étant également très tendance en ce moment, l’association de ces deux concepts donne un bootleg trituré par Funky Belek, un bootleger officiant sur RadioU mais également sur la web radio Maxxhitsboolegs. Pour cela, il a utilisé le titre Trans Boulogne Express (version remixée par Yuksek) et un accapella de Panpan Master feat. Grandpamini (Cuir moustache)…

[audio:Funky_Belek_-_Trans_moustache_express.mp3|titles=Funky Belek|artists=Trans moustache express]

Ressources

Site web

Myspace

Maxxhitsbootlegs Radio

9 Jan
2009

Birdy Nam Nam moins de cui-cui, plus de boum-boum

Les quatre frenchies de Birdy Nam Nam sont de retour. Les maîtres des platines (DJ Pone, Lil Mike, DJ Need et Crazy B) change de menu avec un second album produit par Yuksek. Concrètement ça veut dire quoi un album produit par Yuksek ? Cela sous-entend que les quatre oiseaux se sont fait voler le devant de la scène électro par Justice, lors de la sortie de leur premier album, en 2006. Pour réparer cela, ils se mettent à quatre pour faire la même chose (le titre final de l’album est même produit par Justice!) A lors que tout le monde les encensent, seul Télérama semble avoir compris la supercherie:

Sans répit et souvent sans grande finesse, comme s’ils rêvaient tous d’un succès à la Justice…

birdy-nam-nam-manual-for-successfull-rioting

Manual for Riot ne s’écoute donc à la maison mais sur le dancefloor et à condition de ne pas être prévenus que c’est Birdy Nam Nam. Comment ne pas être déçu lorsque son groupe chéri (vu 6x en 3 ans) évolue vers une régression technique afin de virer vers la simplicité, le minimalisme et la déconstruction? Alors que chaque homme domptait une unique platine, provoquant cette atmosphère tellement chaleureuse et humaine, l’équation s’est inversée. Les machines se sont multipliées et imposent le dictat de leur beat sans break, dont l’unique chaleur tient à la perfection métallique et prévisible d’un martellement primaire

Les anciennes vidéos justifient leur palmarès de champion du monde DMC par équipe… mais là c’est quoi? le championnat du monde des DJ flemmards? 4 fois 1 doigt, ca fait toujours moins qu’une main!

Personne ne demandait qu’ils jouent Abbesses (vidéo 1 2) pendant 10 ans mais au moins qu’ils évitent de le massacrer à grand coup de croix (Justice je vous hais). Cette déception est proportionnelle à l’amour porté au premier album.et je cherche toujours à comprendre comment ils peuvent se laisser mener par le dictat d’une boite à rythme! (Voir article 2006)

Je ne m’en fais pas pour eux, ils vont tout cartonner… et finirai par un commentaire envoyé sur Youtube:

l’ambiance dance floor … lol c comme sa maintenan birdy mon pote! sa évolue mé toi on dire keeeeeeeee……… naaaaan

Du coup, c’est sûr… il vont tout déchirer, ils ont les kikoulol avec eux! On se retrouve pour les Victoires de la musique :nausée:

Rapidshare, Megaupload

Les autres chroniques musicales

pensez à chercher les virgules magiques 😉

14 Mai
2008

Senor coconut

En ce moment de nombreuses mélodies me tournent vers Kraftwerk (KW). Dont le disque Autobahn était dans la collection de vinyle familiale… Ou comment « découvrir » l’électro sans avoir soufflé 5 bougies!!! Merci papa, et également pour le disque Jungle Vibes ramené de Paris en 1994.

La parenthèse personnelle est terminée, revenons aux références en question.

La musique de la pub pour le nouveau GTA (ici). Et pour finir…

Je passerai sur le « triste » Trans Boulogne Express, qui bien qu’inspiré du mythique Trans Europe Express de KW, inaugure le virage dancefloor des Birdy Nam Nam.

Et finalement… la programmation d’Astropolis 2008 est enfin arrivée. Un artiste chilien, Señor Coconut entouré d’un orchestre pour interpréter des reprises de Kraftwerk version Bosa nova, chaha, samba et heureusement pas de version salsa… Insolite!

Clairement pas le genre de disque qui tournera en boucle, mais fera plaisir à ceux qui ont déja entendu KW et aussi aux amateurs de musique sud-américaine.

Après écoute vous comprendrez que si je ne casais pas ce disque dans cette situation je ne pourrai jamais plus le refaire.

PS: N’achetez pas de place, le concert est gratuit, c’est un Jeudi 😉 Rendez-vous le 14 aout!

Ressources
Senor Coconut – Siteweb
Senor Coconut – Myspace

S’abonner

Recherche

Dans les nuages

Dernières photos

Lampad'oeil EscaLUlier EscaBealieuLator Passer'elle Couronne et pied de château InceBrou SaillePtion Cherche son fils? Le buisson de l'origine du monde

  • RSS
  • Facebook
  • Google+
  • Flickr
  • YouTube
  • Last.fm
  • Delicious